Les indemnités kilométriques : comment ça marche ?

0h00

Categories :

Une indemnisation est toujours un plus sur le salaire qui fait beaucoup de bien à celui à qui on l’octroie. Il existe des indemnités à motifs diverses et de toutes sortes dans chaque secteur de travail. En quoi consistent les indemnités kilométriques ? Nous verrons cela dans l’article suivant.
 

Qu’est-ce que l’indemnité kilométrique ? 

L’indemnité kilométrique est une remise sur salaire comme toute autre indemnité, cliquez ici pour en savoir plus. Il s’agit d’un ensemble de frais totalisés et payés respectivement pour chaque extra-service exécuté. En ce qui concerne l’indemnité kilométrique, le mot kilométrique fait déjà intervenir la route. 

A découvrir également : Comment prévoir les coûts d'entretien d'une propriété en Corse ?

En abordant donc l’indemnité kilométrique, on fait allusion aux frais occasionnés par les déplacements et courses professionnels. En d’autres termes, l’indemnité kilométrique est l’ensemble des dépenses effectuées sur l’ensemble des trajets dans le cadre du travail.

En quoi consiste-t-elle ? 

L’indemnité kilométrique n’est rien d’autre qu’une prime. Elle concerne les dépenses liées aux déplacements. C’est une somme qui vient s’ajouter à votre salaire standard. Cette somme est bien évidemment considérée comme votre récompense sur les dépenses que vous avez faites sur votre voiture ou moto de services.
 

A lire également : Plante médicinale: une solution efficace à l'arthrose des chiens

Quels frais comportent l’indemnité kilométrique ?

L’indemnité kilométrique s’applique aux exigences de la route auxquelles vous faites face. Elle existe pour alléger un peu le coût de vos dépenses en circulation. Elle est aussi présente dans les frais de réparation de votre engin de déplacement. C’est une indemnisation qui couvre les dépenses telles que :

•les recharges d’essence
•les amendes
•les taxes routières
•les impôts routiers
•les frais de réparation de l’engin, etc.

Qui peut bénéficier de l’indemnité kilométrique ? 

L’indemnité kilométrique est le droit de tout travailleur (ou employé) dans une société. En tant qu’employé dans une entreprise, vous disposez d’un engin pour effectuer vos déplacements. C’est-à-dire que si votre employeur met à votre disposition un engin pour des occupations professionnelles, vous devez en bénéficier. Ainsi, l’indemnité kilométrique ne nécessite pas forcément de grands diplômes ou un grand poste. Elle est pour ceux qui, dans le cadre du boulot, ont à se déplacer régulièrement.

À combien s’élève généralement l’indemnité kilométrique ? 

Comme l’exprime son nom, l’indemnité kilométrique s’applique au kilomètre. Cela veut tout simplement signifier qu’elle couvre les frais de taxes, impôts et obligations routières. Elle couvre aussi les dépenses liées aux recharges de carburant dans l’engin. Un autre aspect couvert par l’indemnité kilométrique est la réparation du véhicule. 

Cette prime s’intéresse aussi à l’état de l’engin de déplacements et offre donc une aide financière afin de le maintenir en état. C’est l’ensemble de toutes ces dépenses qui constituent l’indemnité kilométrique. Par conséquent, une addition du montant versé dans chaque domaine est nécessaire pour connaître à combien s’élève l’indemnité entière. 

Cependant, il faut savoir que chaque employeur avec sa société, son chiffre d’affaires et sa capacité de paiement. L’indemnité kilométrique n’est ainsi pas standard, mais varie plutôt en fonction de l’entreprise et du nombre de choses prises en compte.